Manuscripts

Cambridge, University Library, MS Dd X 16

  • Latin language
  • s. x
  • Breton manuscripts
  • Breton manuscripts
  • vellum
Biblical commentaries
Identifiers
Shelfmark
Dd X 16
Provenance and related aspects
Language
Latin language;
Date
s. x
10th century
Origin, provenance
probably of Breton origin
Hands, scribes
Codicological information
Material
vellum
Foliation / Pagination
112 leaves

Sources

Secondary sources (select)

Gryson, Roger, Incerti auctoris Glossa in Apocalypsin: e codice Bibliothecae Universitatis Cantabrigiensis Dd. X. 16, Corpus Christianorum, Series Latina 108G, Turnhout: Brepols, 2013.  
abstract:
Repérée par Guy Lobrichon dans le cadre de ses recherches sur les commentaires médiévaux de l'Apocalypse, la glose contenue dans un manuscrit breton des environs de l'an 900, conservé aujourd'hui à la bibliothèque universitaire de Cambridge, relève de la même tradition exégétique que le Commemoratorium de Apocalypsi, de la seconde moitié du septième siècle, édité dans de volume 107 du CCSL. Elle appartient incontestablement à cette famille d'écrits isolés et étudiés par Bernhard Bischoff dans un article fameux de 1954, où il en situait l'origine dans le milieu irlandais et la diaspora irlandaise du continent. Elle est tributaire, tout comme la recension augmentée du Commemoratorium, due à Théodulphe d'Orléans, et le De enigmatibus ex Apocalypsi, édités dans le même volume du CCSL, d'un commentaire perdu de la première moitié du huitième siècle, qui s'inspirait très largement de Tyconius. C'est elle qui transmet le plus complètement et le plus exactement la contribution de leur source commune au dossier du maître africain. La glose dont on trouve ici l'édition princeps apporte donc une pierre essentielle à la reconstruction du commentaire perdu de Tyconius, publiée récemment dans le volume 107A du CCSL. On remarquera qu'elle est seule, avec Beatus, à conserver les allusions à la persécution des donatistes africains, qui ont été éliminées dans les autres représentants de la tradition tyconienne. Ce n'est pas son seul intérêt. À côté de la langue et du texte biblique, l'introduction comporte un chapitre consacré à l'ecclésiologie très particulière de la chrétienté celtique dont émane cet écrit.
McNamara, Martin, “The newly-identified Cambridge Apocalypse commentary and the Reference bible: a preliminary inquiry”, Peritia 15 (2001): 208–260.  
abstract:
A discussion of the newly discovered commentary on the Apocalypse in Cambridge, University Library, Dd X 16 (s. x, probably of Breton provenance) and a comparison of its text with that of the Reference bible (c.AD 750). Three extensive passages of both texts are cited as the basis for comparison. In addition, there is a general discussion of commentaries on the Apocalypse and of the possible sources of the Cambridge commentary.
McKee, Helen, “Breton manuscripts of Biblical and Hiberno-Latin texts”, in: O'Loughlin, Thomas [ed.], The Scriptures and early medieval Ireland: proceedings of the 1993 Conference of the Society for Hiberno-Latin Studies on Early Irish Exegesis and Homilectics, Instrumenta Patristica 31, Steenbrugge, Turnhout: In Abbatia S. Petri; Brepols, 1999. 275–290.
A catalogue of the manuscripts preserved in the Library of the University of Cambridge, 5 vols, vol. 1, London, Cambridge: Cambridge University Press, 1856.
Internet Archive: <link>
414–415 direct link
Contributors
Dennis Groenewegen
blog comments powered by Disqus